La mort de l'auteur Régine Deforges !

Publié le par davnicolas.over-blog.com

Régine Desforges, figure de l’édition et de la littérature française, est morte jeudi, à l’âge de 78 ans. Elle est décédée des suites d’une crise cardiaque à l’hôpital parisien Cochin.

Née le 15 août 1935 à Montmorillon, dans la Vienne, elle a écrit une quarantaine de livres. Elle est notamment connue pour ses textes érotiques. Au travers de ses pages au ton très libre, voire libertin, elle défendait la liberté sexuelle des femmes.

Avant de se lancer dans l’écriture, cette autodidacte a d'abord été libraire. Son amour de la littérature l’a ensuite amené à créer en 1968, avec Jean-Jacques Pauvert, la maison d’édition "L'or du temps". Elle était ainsi la première femme a créer une maison d'édition. A côté de ses deux activités, elle a longtemps tenu une chronique à "l'Humanité", a été présidente de la Société des gens de lettres et a été membre du jury du prix Femina avant d’en démissionner en 2006.

Si Régine Desforges a une grande connaissance des livres, elle connait aussi très bien les palais de justice où son insolence l’a conduite un certain nombre de fois. En effet, de nombreux ouvrages érotiques édités par ses soins ont fait l’objet d’interdiction et de poursuites pour outrage aux bonnes mœurs. Ce fût notamment le cas du "Con d'Irène", attribué à Aragon, dont le titre a été censuré.

L’auteure est entrée dans la culture populaire avec "La bicyclette bleue". Cette saga de dix livres, qui a commencé en 1983 pour s’achever en 2007, a connu un des plus grand succès public de l’édition française. La critique, en revanche, boudera la saga à succès.

Avant de partir, la sulfureuse auteure avait pris le temps de raconter ses Mémoires dans "L'enfant du 15 août", publié en 2013.

La mort de l'auteur Régine Deforges !

Publié dans Actus

Commenter cet article