Elle fait arrêter son violeur grâce à Facebook après 29 ans !

Publié le par davnicolas.over-blog.com

Au mois de novembre 1984, Melina Thomas a 13 ans. Elle chausse ses rollers pour aller retrouver son petit-ami, Simon. Sur la route, elle croise Vaughan. « Je l’ai trouvé intimidant, mais quand il m’a dit d’approcher, j’ai oublié les recommandations de mes parents. Ils me disaient toujours de ne pas parler aux inconnus », explique Melina. L’homme l’a ensuite entraînée dans un parking et il l’a violée. « J’ai essayé de crier mais aucun son ne sortait de ma bouche. J’espérais que quelqu’un viendrait me sauver, mais en même temps je voulais que personne ne me voie. Je me sentais humilée », ajoute-t-elle. Après son agression, elle a couru rejoindre Simon qui l’a suppliée de le dire à ses parents. Elle n’a jamais osé.

Les mois suivants, Melina arrête le ballet qui était sa passion. Elle sèche les cours et fait de terribles cauchemars. Ses parents ne se s’inquiètent en pensant que son comportement est dû à l’adolescence.

Après avoir eu deux enfants avec Simon, leur couple bat de l’aile. « Mon agression a dressé une barrière entre nous. J’étais devenue paranoïaque », explique-t-elle. Ils se séparent et Melina reste longtemps célibataire avant de rencontrer Greg.

En avril 2010, Melina croise son agresseur dans le supermarché de son quartier. Cette rencontre l’a aidée à réaliser qu’elle ne pouvait plus se taire et qu’elle devait aller porter plainte à la police pour pouvoir réapprendre à vivre. Après avoir raconté sa terrible histoire, la police lui dit qu’elle ne dispose de preuves suffisantes pour arrêter Vaughan.

Elle a alors l’idée d’utiliser Facebook pour parvenir à ses fins. Son message lancé sur le réseau social est largement partagé et d’anciennes victimes de Vaughan ressurgissent. Elle reçoit plusieurs témoignages qu’elle a ensuite transmis à la police.

Vaughan a finalement été arrêté par la police. Il a été condamné à 13 ans de prison. De son côté, Melina se sent enfin soulagée.

Melina-Thomas.png

Publié dans Insolite

Commenter cet article