La mort d'Edouard Molinaro !

Publié le par davnicolas.over-blog.com

telechargement--1-.jpgQuinze jours après Georges Lautner, le cinéma français a perdu un autre de ses réalisateurs emblématiques, Edouard Molinaro, décédé samedi à l'âge de 85 ans suite à une insuffisance pulmonaire. Il avait signé des succès comme "Oscar", "L'Emmerdeur" et surtout "La cage aux folles".

Né à Bordeaux le 13 mai 1928, Edos Lautneruard Molinaro était réputé pour la précision de son travail, mais aussi pour sa très grande modestie.

Au début de sa carrière, il avait été classé dans la "nouvelle vague", à la fin des années cinquante, avant de se lancer vers vaudevilles et comédies avec plusieurs monstres sacrés comme Louis de Funès, Lino Ventura ou encore Jacques Brel.

C'est l'adaptation, en 1978, de "La Cage aux folles", de Jean Poiret, avec Michel Serrault et Ugo Tognazzi, qui lui apportera son plus grand succès commercial, immortalisé par la scène de "la biscotte". Le film fut plébiscité jusqu'aux Etats-Unis, avec deux nominations aux Oscars.

Louis de Funès lui assure le succès populaire avec "Oscar" en 1967, et dans une moindre mesure "Hibernatus", en 1969.

"L'Emmerdeur", avec le duo Jacques Brel - Lino Ventura, sera un autre de ses succès populaires, en 1973.

Dans les années 90, Edouard Molinaro continue à adapter des pièces de théâtre pour le grand écran, comme "Le Souper" (1992), avec Claude Brasseur et Claude Rich.

Mais il se tourne alors surtout vers la télévision, réalisant des téléfilms (les "Claudine", "Au bon beurre", "Nana", "Une famille pas comme les autres") ou des épisodes de séries ("H", "Navarro", "Le Tuteur").

Il avait à son actif une cinquantaine de films pour le cinéma et la télévision.

Publié dans Cinéma

Commenter cet article