Les bleus à l'assaut de l'Ukraine !

Publié le par davnicolas.over-blog.com

L'équipe de France affronte ce vendredi à Kiev (20h45) l'Ukraine en barrage aller qualificatif pour le Mondial-2014, avec le statut de favori mais aussi une immense pression, tant une élimination serait désastreuse pour le football français.

La France n'a pas raté un seul tournoi international depuis 1994 et le Mondial aux États-Unis, qu'elle avait manqué le 17 novembre 1993, à Paris, quand le Bulgare Emil Kostadinov avait éteint le Parc des Princes d'une frappe dans la lucarne de Bernard Lama à la dernière seconde... je revois ce but, comme si c'était hier...

Didier Deschamps, aujourd'hui sélectionneur, portait le maillot Bleu ce soir-là et il mesure mieux que quiconque le nouveau traumatisme que serait une élimination, mardi, à l'issue du match retour au Stade de France.

Au-delà d'une absence à cette Coupe du monde organisée dans le pays de la Seleçao, la France du foot replongerait en effet illico dans une crise profonde, celle dont elle peine à sortir depuis 2010 et le fiasco du Mondial sud-africain.

Entre Knysna, Zahia, l'affaire des quotas, des relations toujours tendues avec la presse, la récente polémique Evra ou la sortie nocturne des Espoirs, le football français d'élite est, en effet, très loin de la popularité qui était la sienne entre 1998 et 2002.

A moins de trois ans de l'Euro-2016 organisé en France, une élimination contre l'Ukraine obligerait en fait la sélection et la Fédération à repartir de zéro, sans aucune certitude, ni sur les joueurs ni sur le sélectionneur, même si la tendance est à un maintien de Deschamps quelle que soit l'issue de ce barrage.

7445af525ff5874141970003f5097235_500x240.jpg

Publié dans Sport

Commenter cet article